La Division DAGUET

Crédit photo : Pierre Bayle
Crédit photo : Pierre Bayle

 

Les formations :

 

La Division Daguet est initialement formée en septembre 1990 par des éléments de la 6e Division légère blindée (1) de Nîmes renforcés par des formations de combat et de logistique d'origines diverses.

Elle reçoit des renforts, tout particulièrement en décembre, venant essentiellement de :

- la 9e Division d'Infanterie de marine de Nantes,

- la 4e Division aéromobile de Nancy,

- la 10e Division blindée de Châlons-en-Champagne,

- la 11e Division parachutiste de Toulouse.

 

En janvier, elle compte 10.000 hommes (12 drapeaux et 20 fanions d'unités élémentaires décorés) auxquels se joignent 4.300 soldats de la 2e brigade parachutiste et de la 18e brigade d'artillerie de la 82e Division aéroportée U.S (2) qui opèrent sous contrôle opérationnel français.

 

Parallèlement un Groupement de soutien logistique est mis sur pied à son profit (2.000 hommes).

 

Les opérations :

 

- Bouclier du désert (22/09/1990 au 16/01/1991) aux ordres du général Jean-Charles MOUSCARDES.

- Tempête du désert (17/01 au 28/02/1991) aux ordres du général Jean-Charles MOUSCARDES (jusqu'au 8/02) puis du général Bernard JANVIER.

 

Les plans ont été préparés par les généraux SCHMITT, Chef d'état-major des armées, ROQUEJEOFFRE, commandant les forces françaises sur place, avec le général américain SCHWARZKOPF et le général saoudien KHALED BEN SULTAN.

 

La manœuvre Desert Storm (Tempête du désert) combinant les actions aériennes, maritimes et terrestres, incluant des opérations de diversion et de débordement, limitant au maximum les pertes alliées, a permis la libération du Koweit en moins de 40 jours.

 

L'engagement offensif :

 

Attaquant le 24 février à l'aube en tête du 18e Corps US qui l'appuyait et l'avait renforcée (4.500 combattants artilleurs et fantassins) la Division était chargée de s'emparer, à 150 km de sa base de départ, d'As Salman (carrefour et aérodrome) défendue dans la profondeur par la 45e Division d'infanterie irakienne (10.000 hommes). L'action, conduite et exécutée de façon exemplaire, aboutit en 3 jours à livrer le passage aux blindés US et couvrir leur engagement, après avoir anéanti toute résistance, capturé environ 2.500 prisonniers et saisi une grande quantité d'armes.

 

La solidarité des Français :

 

Des communes, des associations, des particuliers dont de nombreuses personnalités ont adressé de fort nombreuses marques de sympathie et d'encouragement qui ont beaucoup touché les soldats de la Division. La chaleur de l'accueil sur le trajet du retour et en garnison reste pour tous un excellent souvenir. La ville de Nîmes a particulièrement honoré cet événement en baptisant une place du nom de la Division Daguet.

 

----------------------------------------------- 

 

(1) dont, du Gard : Etat major de la division, 2e Régiment Etranger d'Infanterie et 6e Régiment de Commandement et de Soutien (dissous en 99) de Nîmes, 6° Régiment Etranger du Génie (1er REG aujourd'hui) de Laudun.

 

(2) La 82e Division aéroportée U.S. compte environ 12.000 hommes. Ce sont des hommes de cette unité qui ont sauté sur le village de Sainte-Mère l'Eglise, le 6 juin 1944.

 

SITE DAGUET

2ème R.E.I.

Caserne Colonel de CHABRIERES

57, rue Vincent Faïta

30 972 Nîmes Cedex 9

 

site.daguet@gmail.com 

 

Tel: +33 (0) 466 023 188

 

 

NOMBRES DE VISITES

depuis la création du 1er site

un compteur pour votre site

Partager ce site :