Le bulletin de mars 2010 (AG)

 

 

LE MOT DU PRÉSIDENT

 

L’assemblée générale 2010 s’est déroulée à Nîmes le samedi 20 Mars dans les murs et avec le précieux concours du 2° Régiment Etranger d’Infanterie que je remercie une nouvelle fois pour sa prestation exemplaire.

 

Une quarantaine d’adhérents, soit un peu moins du quart des effectifs de l’Amicale (ratio que nombre d’associations nous envieraient !), ont honoré de leur présence cette réunion un peu extraordinaire, en raison des sujets abordés et des décisions prises.


Comme à l’accoutumée l’ambiance fut spontanément chaleureuse, les retrouvailles vécues avec joie et naturel, preuve s’il en était besoin que l’opération Daguet a laissé des traces indélébiles dans le cœur de ceux qui n’ont pas perdu la mémoire.

 

Deux sujets essentiels, inscrits à l’ordre du jour, ont été abordés :

 

L’avenir de l’Amicale

En réponse au referendum initié en janvier par voie de Bechir, soixante dix pour cent des suffrages ont été exprimés en faveur du rattachement de l’Amicale à la Fédération Nationale des Missions Extérieures (FNAME). L’assemblée générale a donc, sur ma proposition, entériné cette décision qui prendra effet au lendemain du 20° anniversaire. Les contacts déjà établis avec la FNAME seront poursuivis tout au long du cycle 2010-2011 afin d’arrêter les modalités d’exécution de ce rattachement.


Vous serez régulièrement tenus informés de la situation par le bulletin de liaison.

Il ne s’agit donc plus désormais de regretter le passé, mais de construire l’avenir en réussissant l’intégration de notre amicale au sein de la FNAME tout en préparant au mieux les cérémonies du 20° anniversaire qui devront être parfaitement réussies.


Le 20ème anniversaire

Comme vous le lirez ci-après dans mon rapport moral, nous avons placé d’emblée la barre très haut pour la célébration de cet événement. Le général Janvier a obtenu du général CEMAT que le volume des troupes présentes soit au moins égal à celui réalisé lors des précédents anniversaires. Par ailleurs, le général Roquejeoffre a demandé au directeur de cabinet du président de la république que les cérémonies puissent être présidées par le président en personne…l’affaire suit son cours.


Parallèlement à ces démarches une étude récente, initiée par l’UNC fin 2007, devrait déboucher à l’été et conduire le Ministère de la Défense à autoriser l’inscription « Libération du Koweit » sur la totalité des emblèmes des formations ayant participé aux opérations dans le golfe. Le 20ème anniversaire pourrait tout naturellement être l’occasion et le cadre idéal pour voir l’aboutissement et la mise en œuvre de ce grand projet.


Enfin, le colonel Olivier Latrémoliére (ancien du Sirpa/Terre et de Terre /Magazine en particulier) a proposé ses services pour la réalisation d’un document sur la guerre du Golfe, à priori à base de témoignages, dont la cible et la forme restent toutefois à définir.


***


Comme vous pouvez le constater, les idées, les bonnes volontés mais aussi les moyens semblent être au rendez-vous pour cette "ultime célébration" qui se déroulera en mars ou avril 2011. Il restera à honorer dignement cet événement, c'est-à-dire à y être présents en masse… C’est l’objectif primordial et essentiel que je fixe.

 

Pour l’atteindre, je vous demande de bien vouloir dès maintenant sensibiliser et convaincre la foule de ceux qui, le plus souvent par insouciance et/ou ignorance, ont « oublié » l’existence de notre Amicale dont le but était et reste de faire vivre le souvenir de notre magnifique épopée.

 

Je compte sur vous comme vous pouvez compter sur le bureau de l’Amicale. Bon courage.


 

I – COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Rapport moral du président (général Yves Derville)


Mesdames, Messieurs les officiers généraux, mes chers camarades,

 

Je suis particulièrement heureux de vous retrouver aujourd’hui à l’occasion de notre assemblée générale annuelle dans les murs du 2ème Régiment étranger d’infanterie qui, malgré des charges toujours plus lourdes, n’a pas hésité un instant à répondre favorablement à notre demande d’accueil. Je remercie tout particulièrement le colonel DURIEUX d’avoir bien voulu mettre à contribution et à notre disposition légionnaires et installations.

 

Merci à notre noble assemblée de marquer par sa présence son attachement à l’Amicale d’abord, au souvenir de notre belle épopée ensuite… merci bien évidemment aux premiers d’entre nous, les généraux Roquejeoffre, Janvier et Thorette de leur fidélité malgré leurs multiples responsabilités et occupations.

 

Au cours de ce rapport moral, j’aborderai les trois points suivants :

- l’avenir de l’Amicale,

- les cérémonies du 20e anniversaire,

- le syndrome du Golfe.

 

 

1) L’avenir de l’Amicale 

 

L’année 2009 a été semblable à la précédente et je pourrais relire mon rapport moral de l’an dernier sans en changer un mot tant la situation est restée figée, malgré des efforts soutenus et les dispositifs mis en place. L’heure est donc venue de reconnaître l’évidence et de prendre les dispositions qui s’imposent, sachant que nous étions, fin 2009, 189 adhérents à jour de leur cotisation contre … 178 en décembre 2008. Bref, nous ne reculons pas, mais nous ne progressons pas non plus !

 

Ce n’est certes pas là une découverte et, il y a deux ans à Nîmes, je soulignais (je cite) :

 

« Je pense indispensable que l’Amicale perdure jusqu’en 2011, date du 20e anniversaire, qui devrait donner lieu ici même à une manifestation de grande ampleur…il sera alors temps, au cas où la situation actuelle n’aurait pas évoluée, de décider de son avenir »… (fin de citation).

 

C’est la raison pour laquelle nous avons jugé utile d’adresser à tous les adhérents le questionnaire concernant l’Avenir de l’Amicale.

 

Les résultats sont clairs puisque sur 102 bulletins-réponses reçus (sur 200 envoyés), 73 sont favorables au ralliement à la Fédération Nationale des Missions Extérieures, 22 souhaitent que l’Amicale perdure dans sa structure actuelle dont 1 s’engage à faire acte de candidature au sein d’un futur conseil d’administration. Enfin 7 ne se prononcent pas.

 

Je vous demande donc, au vu de ces résultats, de bien vouloir entériner la décision de rejoindre la FNAME en 2011. Si tel est le cas, cette résolution sera mise en œuvre au lendemain du 20ème anniversaire selon des modalités qui seront progressivement arrêtées en cours d’année en liaison avec la FNAME. Elles seront portées à votre connaissance en particulier par l’intermédiaire des Bechir d'octobre 2010 et janvier 2011.

 

A l’unanimité, l’assemblée entérine la résolution

 

 

2) Les cérémonies du 20ème anniversaire 


"Deux démarches « exploratoires »" de haut niveau ont été menées par les généraux d'armée Roquejeoffre et Janvier courant novembre 2009 afin de définir la dimension du 20ème anniversaire et d’orienter dès à présent la préparation de cet événement majeur dans la bonne direction. Je les remercie très vivement de leurs interventions et leur laisserai la parole s’ils souhaitent compléter les informations que je vais maintenant vous donner.

 

Le général Roquejeoffre a pris contact avec le directeur de cabinet du président de la république afin de savoir si monsieur Sarkozy pouvait et voulait présider notre manifestation de 2011.

 

Sans trahir les termes de son entretien, il vous en parlera mieux que moi, le général a reçu le meilleur accueil, l’idée même d’honorer le 20ème anniversaire de notre victoire étant apparue au représentant de l'Élysée comme tout à fait louable… d’autant que les épopées victorieuses de notre armée ne sont pas légion… pardonnez- moi ce jeu de mots facile ! Je pense que le général voudra vous en dire d'avantage sur ce sujet et je lui cède la parole.

 

Le général Roquejeoffre à la demande du président intervient et apporte un complément d’information. La cérémonie aurait lieu à Nîmes en mars ou en avril et serait placée sous le haut patronage du président de la République.

 

Le général Janvier a pour sa part été reçu par le général Irastorza, chef d’état-major de l’armée de terre. Ce dernier lui a donné l’assurance que la manifestation de 2011 serait au minimum du niveau de celles de 2001 et 2006.

 

Concernant la participation éventuelle de représentants de l’armée américaine, le CEMAT s’est montré plus réservé eu égard aux relations parfois complexes entre nos deux pays…

 

Enfin, il a annoncé au général Janvier que le projet de porter sur les emblèmes des régiments ayant participé à la guerre du golfe l’ inscription "Libération du Koweit" était en bonne voie…J' ignorais tout de ce projet initié en 2007 par l'UNC ; il semble avoir reçu un très bon accueil au sein du ministère de la Défense, au point qu'une commission en charge de réaliser l'étude a été mise sur pied. Elle est aujourd'hui suivie par le général d'armée Moreau, inspecteur général des armées terre, auquel je vais adresser un courrier.

 

Mon général, je vous je cède maintenant la parole.

 

 

Le général Janvier intervient à son tour et confirme à l’assemblée qu’un accord formel lui a été donné par le général Cemat. Par contre s’agissant de la participation aux cérémonies de représentants de l’armée américaine, il ne cache pas que des difficultés peuvent surgir. Enfin, pour l’inscription sur les emblèmes la démarche est en cours.


Avant d'aborder la dernière partie de mon rapport moral, je voudrais laisser quelques instants la parole au Colonel Latrémolière. On ne le présente pas...Il m’a fait part, pour 2011, d'un projet dont il va vous entretenir et qu'il se propose de soumettre à votre sagacité.

 

Le colonel (er) Latrémolière, ancien du Sirpa-Terre, intervient et se propose, dans le cadre du 20ème anniversaire de réaliser avec le concours de l’amicale un ouvrage souvenir dont la forme (livre, plaquette..), le contenu (textes, photos, acteurs..) et la destination (quel public ?) restent à déterminer.


Les généraux Thorette, Janvier et Roquejeoffre souscrivent entièrement à l’idée et respectivement font part des nouvelles approches qu’il conviendrait de rechercher pour que le document présente une originalité et se distingue des ouvrages déjà parus sur la guerre du Golfe. Plus ample par son contenu, l’ouvrage pourrait mettre en exergue par exemple le caractère exceptionnel de l’opération Daguet qui s’est révélé par la suite porteur d’avenir pour les armées, mais aussi le soutien de la nation, les enseignements tirés du conflit, leurs répercussions sur l’évolution des concepts d’engagement, des techniques de commandement et des matériels etc.

 

Je reprends la parole pour aborder le dernier point dont je souhaitais vous informer.


 

3) Le Syndrome du Golfe

 

Les officiers généraux et supérieurs en charge de responsabilités de commandement lors de l’opération Daguet ont été entendus, comme je vous en ai régulièrement informé, par le service de renseignement de la gendarmerie de Paris (SRGP) entre septembre 2007 et juin 2008. Nous attendons toujours la décision du juge Bertella-Geffroy à laquelle le SRGP a remis son rapport …à l’été 2008, c'est à dire il y a bientôt deux ans.

 

Il y a deux mois, le général SCHMITT notre CEMA lors de la guerre du Golfe, m’a demandé si j’avais reçu des informations sur ce sujet. Suite à ma réponse négative, il a joint la direction des affaires juridiques. Cette dernière, en la personne de la directrice adjointe, lui a confirmé que de nouvelles plaintes avaient été déposées par la partie civile et que la décision du juge ne serait pas portée à notre connaissance avant fin 2010/début 2011. Affaire à suivre donc, car rien n’est encore réglé.

 

J’en ai terminé, mes chers camarades, avec ce rapport moral que je vous demanderai d’approuver tout à l’heure. J’ajouterai maintenant quelques réflexions personnelles qui n’engagent donc que moi.

 

En premier lieu, je voudrais remercier, une fois de plus, pour son abnégation, sa fidélité et son sens du dévouement sans limites l’équipe du bureau de l'Amicale qui m’a accompagné depuis notre dernière assemblée générale 2009 au 4ème RMAT du colonel Janvier… Merci, mes chers amis, vous qui êtes maintenant en place depuis plus de dix ans pour avoir remis en 2000 le train de l'Amicale sur les bons rails et l’avoir toujours fait rouler, même s’il n’y eut jamais pléthore d’adhérents dans les wagons… Merci d'avance pour votre concours dans la dernière ligne droite qui va nous mener à l'apothéose du 20ème anniversaire.

 

Après sept ans d'exercice dans ma fonction de président ce qui, je vous rassure tout de suite n'a rien d'héroïque, j'ai acquis la ferme conviction que le sentiment de reconnaissance ne faisait pas vraiment partie des fondamentaux du soldat de la quatrième génération du feu et que la fierté d’avoir écrit ensemble une page glorieuse et surtout victorieuse de notre histoire militaire a été vécue par la majorité de ses acteurs, y compris de premier plan, comme un banal événement !

 

A l'heure où nous allons devoir prendre la suite de nos anciens pour que perdure la mémoire, il me paraît vital que nous serrions les rangs en nous regroupant au sein d'organismes jeunes, actifs et dynamiques. C'est la perspective que nous offre notre rattachement à la FNAME. C'est aussi ce qui rend moins douloureux la fin de notre belle aventure de l'Amicale !  

 

En tout état de cause, votre présence ici est pour notre bureau un encouragement et un réconfort. Dès à présent, nous orientons notre action et mobilisons notre énergie vers la préparation du 20ème anniversaire afin qu'il se termine en triomphe! Mais nous avons aussi plus que jamais besoin de vous.

 

Je vous remercie de votre attention et de votre fidélité.

 

 

RAPPORT DE SITUATION ET D'ACTIVITÉS

Exercice 2009 (Lcl Michel Ostermann)


L’exercice 2009 a été conduit dans la continuité des exercices précédents et dans la double perspective :

- de la commémoration du 20ème anniversaire,

- du devenir de l’amicale après 2011.

 

Les dossiers correspondants ont été ouverts et les premiers travaux ont débuté.

 

Parallèlement, les activités habituelles statutaires et de représentation ont jalonné la vie de l’amicale durant l’exercice sans qu’aucun élément vraiment nouveau ne soit à signaler.

 

En revanche, à presque un an de l’échéance, force est de constater que dans les domaines réputés sensibles du recrutement et des effectifs, domaines pour lesquels l’effort entrepris a été poursuivi, la situation a été légèrement confortée à défaut d’avoir notoirement évolué. Toutefois, les mêmes causes persistent et produisent apparemment les mêmes effets.

Le présent rapport que j’ai l’honneur de vous soumettre se veut optimiste et n’entend pas pour autant éluder la réalité de la situation de l’amicale.

Il comporte comme à l’accoutumée 2 parties :

- 1. la situation statutaire,

- 2. les activités-les moyens.



21 - Situation statutaire


Les instances issues de l’AG 2009, reconduites pour un nouveau mandat de 2 ans, ont assuré la bonne marche de l’amicale.


Présidence :

"Le navire a encore un capitaine". Je fais référence en cela au Béchir d’avril dernier et j’emprunte l’expression à notre président. Déterminé, le général Derville, a pris à bras le corps les dossiers "commémoration" et "devenir de l’amicale". La réunion du conseil d’administration a permis de faire progresser sérieusement ces dossiers.

 

Sur le "devenir de l’amicale", l’organisation d’un referendum a été décidée. Un questionnaire a été élaboré et diffusé aux membres par le biais du dernier Béchir.

 

Les résultats du referendum et les conclusions vous ont été présentés par le président.


Conseil d’administration :

Fort maintenant de 14 membres, il s’est réuni le 17 octobre. La réunion a été selon les dires du président, à « plus d’un titre exceptionnelle », tant par la participation - au regard de l’absentéisme observé lors de la précédente convocation - que par l’intérêt des questions posées ou des propositions émises. La volonté participative et constructive de cette équipe sans nul doute laisse augurer le sérieux du travail à venir dans la préparation du 20ème anniversaire.


Bureau :

Composé des " mêmes camarades", le Bureau se succédant à lui-même, sous la direction du président, a mené les affaires de l’amicale à un rythme élevé si l’on en juge par les 38 réunions plénières qui ont eu lieu cette année. La dernière réunion, consacrée à la préparation de cette AG, s’est déroulée le 16 décembre, au 2°REI. Aux réunions mentionnées, il y aurait lieu d’ajouter pour faire bonne mesure celles non programmées et les permanences assurées pendant les vacances.  


Délégués régionaux :

Associés à la réunion du conseil d’administration d’octobre, malgré les distances, ils ont répondu présents. C’est souligner leur dévouement et l’intérêt qu’ils portent aux " rendez-vous " de l’amicale en 2011. Ils ont tous, par ailleurs, contribué au recrutement de nouveaux camarades.


Bulletin de liaison :

A l’instar de 2008, le Bureau a produit le même nombre de bulletins au cours de l’année : 3 Bechirs ont été diffusés et un 4ème mis en préparation. Ils ont été tirés en 250 exemplaires, sur la base des effectifs réels de l’amicale.


Porte drapeau :

L’appel lancé lors de l’AG 2009 a été entendu. Depuis octobre, l’amicale dispose d’un porte drapeau en titre et quel porte drapeau ! L’ADC Wilfried Bodenhausen, domicilié à Montpellier, nous a fait l’honneur de sa candidature. Le drapeau était donc présent, en fin d’année, aux commémorations du 11 novembre et du 5 décembre à Nîmes.


Cotisation : selon le trésorier 192 cotisations ont été encaissées en 2009.


Effectifs :

Pour 2009, 189 membres sont à jour de leur cotisation.

En 2007 = 160 - en 2008 = 179.

C’est un très léger progrès enregistré par rapport aux années précédentes qui confère une relative stabilité à la situation "effectifs".


Adhésions :

Au registre des adhésions, 2009 conforte les résultats obtenus lors des exercices précédents. L’amicale a engrangé 28 adhésions ou renouvellement d’adhésions : 24 nouveaux adhérents, 4 anciens adhérents.

 

Ces résultats montrent que les anciens adhérents, à l’évidence, "rechignent" à rejoindre à nouveau les rangs.

 

Par contre, l’essentiel des adhésions se rapportant aux jeunes, que nous qualifions de "nouveaux adhérents", il est étonnant de constater que bon nombre d’entre eux, 20 ans après, ont découvert l’existence de l’amicale, et c’est heureux, grâce à internet.


La fidélisation à l’amicale est un problème récurrent. Les pertes affectent les effectifs et plombent chaque année les efforts de recrutement. Cette année, il faut mentionner la perte de 17 membres. 28 adhésions, 17 de perdues, le gain pour 2009 est donc de 11 membres.

 

Les 189 membres " à jour de leur cotisation ", en qualité, se décomposent comme suit :

  • membres actifs = 169,
  • membres sympathisants = 11,
  • membres associés= 4,
  • membres d'honneur = 5.

Au registre des titres (carte du combattant et titre de reconnaissance de la nation), le fichier fait état de 243 CC (217 avec adresse), 67 TRN (53 avec adresse).


Par ailleurs, 1 membre adhérent a demandé sa radiation sans en expliciter véritablement les raisons. Signalons que les camarades en délicatesse de plusieurs années de cotisations et apparemment toujours considérés aux « abonnés présents » sont simplement exclus de la liste des destinataires d’articles promotionnels que nous réservons aux seuls membres à jour de leur cotisation. Il est à penser que quelques uns d’entre eux probablement rejoindront opportunément l’amicale en 2011.


22 – Activités


Statutaires :

Les 2 réunions statutaires majeures de l’exercice 2009 se sont déroulées dans d’excellentes conditions d’organisation. La participation, par contre a été :

- dans la moyenne à l’AG 2009 au 4ème RMat à Nîmes- saint Césaire, le 21 mars,

- remarquable au CA 2009, le 17 octobre.

 

Chacune des réunions a fait l’objet d’un compte-rendu dans le bulletin de liaison et ce dans les meilleurs délais.

 

A noter que le compte-rendu de l’AG 2009 a été adressé à la fédération Maginot et a paru au troisième trimestre dans " La Charte ".

 

Cérémonies – commémorations :

L’amicale a été présente aux principales commémorations nationales à Nîmes.

Elle a participé au 75ème congrès de la fédération Maginot qui s’est déroulé les 24 et 25 septembre derniers, à Montpellier. Ce rassemblement annuel de la fédération de tutelle a réuni plus de 800 congressistes, leurs épouses et 220 drapeaux. L’amicale était représentée par son président, le secrétaire et le drapeau. Un numéro spécial de " La Charte " a été entièrement consacré à cet évènement.

Le volume de la participation s’explique, indépendamment du lieu et de l’époque choisis, par les conditions avantageuses en matière de coûts offertes par la fédération aux congressistes. Il y aurait éventuellement matière à réflexion sur le sujet dès qu’on abordera l’organisation du 20ème anniversaire.


Les moyens :


- financiers : hors cotisations, les principales dotations financières ont été reconduites.

L’amicale a été créditée cette année de la subvention annuelle du secrétariat aux anciens combattants, de l’allocation exceptionnelle de la fédération Maginot, allouée sur la base de 176 adhérents principaux, au lieu des 193 de l’exercice précédent (si le manque à gagner de 85 € représente peu de chose au regard du budget annuel, il met en évidence la baisse de nos effectifs) et d’une nouvelle gratification de la municipalité de Nîmes.

Le trésorier donnera le détail de ces diverses ressources ; elles ont permis de faire face aux dépenses courantes de fonctionnement en légère hausse (assurance, abonnements, loyer, courrier, fournitures de bureau, frais de déplacement...)


- matériels : L’amicale a jugé nécessaire de se doter du " Haut Débit " pour optimiser le traitement de ses relations informatiques et par conséquent à souscrit un contrat auprès de la société Orange. Cependant, des incompatibilités techniques n’ont pas permis l’utilisation de cet équipement en 2009. Après de multiples démarches et interventions auprès de la société, le problème a pu être enfin réglé le mois dernier.


- adresse postale du siège de l’amicale : La nouvelle adresse postale du siège de l’amicale a bien été prise en compte. Je la rappelle : Place de la division Daguet 7, boulevard Saintenac. 30000 - Nîmes.


- articles promotionnels : en complément des articles précédents, ont été réalisés :

- un agenda Daguet dont plusieurs camarades à sa réception, ont tenu à faire part de leur satisfaction,

- la cravate Daguet dont 50 exemplaires à ce jour ont été vendus sur un stock initial de 200.

- site internet de l’amicale : rien de particulier à signaler. Il procure la plupart des adhésions.


- courrier : le courrier de l’amicale (postal, électronique), a été volumineux et diversifié. Des demandes d’information ou des questions portant sur l’attribution de la carte du combattant, d’une décoration ou la création d’une médaille particulière ont été régulièrement formulées. Le Webmaster est chargé de répondre au courrier électronique des intervenants. Il s’en acquitte patiemment, la plupart du temps hors réunion, depuis son domicile.

 

 

Conclusion

Au bilan, l’exercice 2009 apparaît satisfaisant. Les "rendez-vous " statutaires de l’amicale, de bon niveau, ont été fructueux et rassurants pour l’exécution de l’exercice 2010 en cours. La commémoration du 20ème anniversaire a été lancée, les travaux se poursuivent dans l’attente des premières décisions. S’agissant de l’avenir de l’amicale, le referendum a permis de dégager un large consensus autour de l’option "rattachement". Les choses sont désormais claires à l’horizon de 2011.

 

2009, a été une bonne année "budgétaire " tant au niveau des ressources financières qui n’ont pas baissé et ont été reconduites que des dépenses de fonctionnement bien maîtrisées.

 

2009, c’est toujours, malgré un nombre correct d’adhésions que l’on doit aux effets des mesures mises en place, voilà deux ans, une certaine stagnation des effectifs.

 

Nous ne pouvons pas nous résigner à cette situation. A un an de la célébration des 20 ans de l’opération Daguet, nous restons donc obligés dans le domaine du recrutement. Recruter est impératif pour espérer rassembler le plus grand nombre de camarades et donner une signification à cette cérémonie.

 

Pour terminer, je voudrais dire aux membres présents aujourd’hui que participer à l’assemblée générale annuelle c’est vouloir témoigner de son attachement à l’amicale et, en la circonstance, c’est aussi, la meilleure façon de remercier l’équipe qui a préparé cette journée. Merci de votre attention.


 

RAPPORT FINANCIER (Lcl Henri Marzolf)


Les comptes de l’Amicale ont été vérifiés, comme depuis plusieurs années déjà, par le Commissaire Colonel BEGAINT, le 09 mars 2010. Son compte rendu donne lieu à leur approbation sans réserve.


Le trésorier de l’Amicale, présente le compte d’exploitation de l’année 2009 :


- les recettes : 7.439,64 €, soit les cotisations et dons, les allocations de la FNAM et la Ville de Nîmes, ainsi que la subvention du Ministère des Anciens Combattants.


- les dépenses = 7.382,62 €, constituées par les frais de fonctionnement, soit notamment l’impression du Béchir et divers, les affranchissements postaux, le téléphone et internet, ainsi que les frais d’assemblée général et de conseil d’administration, les gerbes et autres réalisations.

- Le résultat du compte d’exploitation de l’année est un solde créditeur de 57,02 €. En conclusion de sa présentation, le LCL MARZOLF estime la situation financière " en bonne santé " et permettant d’aborder sereinement l’année 2010.


Rapport du commissaire aux comptes

Le secrétaire donne lecture du rapport établi par le commissaire colonel Begaint, commissaire aux comptes de l’amicale qui a vérifié les comptes de l’amicale :


« En ce 9 mars, la vérification des comptes de l’amicale a, comme chaque année, donné lieu à une approbation sans réserve. Les comptes sont clairs, bien tenus, les pièces justificatives présentes.

J’ai pu noter à nouveau une réelle optimisation des dépenses. Ce contrôle renouvelle mon impression d’une association bien gérée et bien conduite.

Je tiens à exprimer aux membres du Bureau en général, et au trésorier en particulier, toute mon admiration pour le travail accompli au long de ces années. Et je suis particulièrement fier et honoré de la confiance qu’ils m’ont toujours exprimée depuis que j’ai pris ces amicales fonctions.

Bonne assemblée générale !

Signé : le commissaire colonel Christian Bégaint. »


Quitus est donné au trésorier après la présentation des rapports. Le rapport moral du président, le compte rendu de situation et d’activités du secrétaire ainsi que le rapport financier du trésorier sont approuvés à l’unanimité par l’assemblée générale.


 

Intervention du Webmestre (Lcl Jean-Paul Pialat)


Le site de l’Amicale a été conçu en 2003 et est devenu "opérationnel" en 2004. D’une petite notoriété, il reçoit environ 3000 visites annuelles. C’est d’ailleurs le moteur principal du recrutement comme a pu le souligner le secrétaire de l’Amicale.

 

En 2006, une rubrique supplémentaire y a été ajoutée pour inclure les témoignages qui sont actuellement au nombre de 13.

 

Enfin, illustrant les rendez-vous de l’Amicale depuis 2004, 250 photos peuvent y être consultées.



Questions diverses :

 

- carte du combattant : le général Roquejeoffre intervient sur la question de l’attribution de la carte du combattant et rappelle les conditions d’attribution. Il fait part des éléments en sa possession concernant notamment « l’arrêté » sur le sujet dont la transmission au conseil d’état est en bonne voie.


- commémoration du 20ème anniversaire :réalisation d’un document vidéo pour le 20ème anniversaire. La faisabilité sera étudiée à partir du remarquable document projeté par le PCP MAUNIER.

L’ordre du jour étant épuisé, le président concluait par le "mot "de la fin et déclarait close l’assemblée générale 2010. Il donnait la parole au colonel Durieux chef de corps du 2ème REI qui présentait de manière remarquable un aperçu de la récente mission de son régiment en Afghanistan.


 

II- DÉPÔT DE GERBE


La cérémonie regroupait autour de la stèle du souvenir du 2ème REI les participants à l’assemblée générale, les épouses, un piquet d’honneur et un clairon du régiment.

Le général Eric Margail, commandant la 6ème BLB et commandant d’armes de la garnison interarmées de Nîmes avait tenu à honorer de sa présence l’invitation du président. Madame Monique Boissière, conseillère municipale déléguée aux relations avec l’armée et le monde combattant, représentait le sénateur maire de Nîmes. La mise en place achevée, le président entouré des officiers généraux et du chef de corps s’avançait et donnait lecture de l’ordre du jour, relatant en quelques mots le combat de la division en Irak. Deux gerbes étaient ensuite déposées, la première au nom de l’amicale par le président et le général Bernard Janvier, la seconde par le général Margail et le colonel Durieux.


 

III- PHOTO DU SOUVENIR


Le pied du mât des couleurs au centre de la place d’armes du quartier, se prêtait admirablement à la traditionnelle photo souvenir et rassemblait l’ensemble des participants.



IV- DÉJEUNER :


Un excellent déjeuner préparé et servi par le régiment clôturait le rassemblement.


 

VI- NÉCROLOGIE


L’amicale a appris avec tristesse la disparition

- de madame Marie-Jane Durand, épouse du général (2s) François Durand, le 14/01/2010.

- du colonel (H) Henri Havard président du groupement 195 de la fédération nationale André Maginot du Gard et administrateur fédéral de la fédération, le 8/02/2010.

 

Les condoléances attristées de l’amicale ont été adressées aux conjoints par le président.



VII- ADHÉSIONS :


Ils nous ont rejoints en 2010 :

  • ORZECHOWSKI Jean-Michel (30),
  • LAHARY Roland (64),
  • TOMBOIS Robert (56),
  • ONDES Nicolas (84).

 

VIII- DIVERS :


- cotisation : le montant de la cotisation pour l’exercice 2010 est inchangé : 15 €.

 

- conseil d’administration : la date de la réunion annuelle du conseil d’administration est fixée au samedi 9 octobre 2010 à 10 heures, à Nîmes, quartier Montcalm.

 

- cravate Daguet : la cravate Daguet est en vente au prix de 6 €, frais de port compris.

 

- la permanence de l’Amicale sera assurée de 10h à 12h le jeudi (et non plus le mercredi après-midi) à partir du mois d’avril 2010.

 

SITE DAGUET

2ème R.E.I.

Caserne Colonel de CHABRIERES

57, rue Vincent Faïta

30 972 Nîmes Cedex 9

 

site.daguet@gmail.com 

 

Tel: +33 (0) 466 023 188

 

 

NOMBRES DE VISITES

depuis la création du 1er site

un compteur pour votre site

Partager ce site :