A perte de vue, la terre...

 

Nue, caressée par le temps, indéfinissable, aux couleurs immobiles. Passée la crête, comme une autre mer. Sables à marée basse, sans limite. Pays quʼon croirait plat, déchiré par les pierres, léché par quelques maigres pousses et sans âme, qui se répète, à lʼinfini.Tout au bout de la route logistique, à la croisée de nulle part, se meurt, dans lʼindifférence de ce quʼelle fût, la première station service vers lʼEuphrate.

 

Détruite. A mi-chemin du village et de lʼaérodrome, elle ne garde plus rien du carrefour qui la coiffe. Ne sait rien de son nom de guerre : Bordeaux. Ne sait plus quʼelle partage la zone en deux, et quʼelle va rentrer dans lʼHistoire. A son nord, en bout de crête, ce que furent les dernières pistes dʼenvol irakiennes vers le Koweit : silencieuses et clôturées, abasourdies, traitées.

 

Au sud, vers la vallée, la ville, comme morte, se défroisse assez mal au sortir de la nuit. Les grands arbres du parc ne savent plus cacher les maisons blessées où de rares bédouins vaquent encore, malgré ces temps incertains et durs. Depuis plus dʼun mois, lʼangoisse traîne partout que nʼexorcise plus lʼorgueil dʼune citadelle aujourdʼhui désertée de la troupe et de ses chefs. AS SALMAN attend. WHITE, cʼest au combat lʼobjectif, ville, station et aérodrome confondus. WHITE attend le coup de grâce...

 

Encore plus au sud, à flanc de frontière, la Division Daguet,depuis de nombreux mois, sʼy prépare...

 

Lieutenant-colonel Olivier Latrémolière

Rédacteur en chef "Terre Magazine", janvier 1991

SITE DAGUET

2ème R.E.I.

Caserne Colonel de CHABRIERES

57, rue Vincent Faïta

30 972 Nîmes Cedex 9

 

site.daguet@gmail.com 

 

Tel: +33 (0) 466 023 188

 

 

NOMBRES DE VISITES

depuis la création du 1er site

un compteur pour votre site

Partager ce site :